Bannière
Samedi, 19 Avril 2014
CARRERE ET LES SUPPORTERS : "CA FAIT CHAUD AU COEUR" (Le Midi Libre)

Joël, samedi dernier, on vous a senti touché par la réaction du public dans la difficulté...
Voilà trois ans que je suis Narbonne avec assiduité et c'est la première fois que je vois un tel public qui, non seulement ne siffle pas son équipe mais l'encourage avec ferveur, en particulier dans les dix dernières minutes. Ça fait chaud au coeur. C'est un signe fort pour les joueurs et ça ne peut que les inciter à aller de l'avant.

Ce courant de sympathie rejaillit-il sur les abonnements ?
Certaines personnes attendaient les premiers matchs pour effectuer ou non la démarche. On doit être à 250 ou 300 abonnés de plus par rapport à l'an dernier. Ça aussi, c'est vraiment encourageant. Aujourd'hui, on a de vrais supporters.

Comment comptez-vous entretenir cette flamme renaissante ?
Il est évident que ça passe d'abord par des victoires sur le terrain. On doit également favoriser la convivialité et être proche des gens. Quand les clubs de supporters m'invitent à leurs repas, j'y vais. Je vais aussi sur les forums pour m'informer et voir les tendances.

Et quels enseignements en tirez-vous ?
Les internautes ne sont pas toujours au fait de la réalité. Il n'y a, par exemple, qu'un seul maître à bord au Racing. C'est Joël Carrère. Il y met tout son coeur et une partie de son argent. J'aurais préféré avoir ces gens-là en face pour qu'on puisse se parler lors des réunions que j'organise régulièrement avec les supporters.

Dimanche, le match contre Grenoble sera télévisé. N'est-ce pas l'occasion de soigner la pub du Racing ?
Je sais que des clubs de supporters vont organiser un tifo. On va aussi distribuer cinq mille "tap-tap". Il faut qu'on nous entende et qu'on nous voie. Je dis aux supporters : "habillez-vous au maximum en orange !"

Recueilli par Eric MARTY