Bannière
Lundi, 01 Septembre 2014
Le point à la Saint Valentin

Espoirs : La qualification n’est plus à l’ordre du jour et le groupe se prépare à recevoir le leader biarrot ce samedi à 15h à Cassayet. Un leader qui n’a connu que deux courtes défaites bonifiées à Bordeaux et Mont de Marsan. Au match « aller » les Narbonnais sévèrement battus 34 à 7 avaient trouvé devant eux de nombreux joueurs professionnels. Samedi, les Reichels sont au repos donc l’encadrement présentera l’équipe la plus compétitive compte tenu de l’infirmerie de la « une ». A noter que le calendrier restant pourrait être favorable au RCNM s’ils réussissaient l’exploit de tomber le BO.

Les Crabos. Sévèrement battus chez le leader Grenoble sur un score sans appel de 66 à 5 encaissant dix essais, les jeunes narbonnais doivent dès maintenant se tourner vers l’avenir et préparer la saison prochaine en essayant d’accrocher la cinquième place. C’est du domaine du possible à condition de réaliser à Cassayet des prestations pleines lors des réceptions futures, Carcassonne, Béziers puis Montpellier avant de terminer à Saint Etienne. La venue du voisin carcassonnais début mars devrait permettre de renouer avec la victoire dans un derby important pour marquer la suprématie départementale dans les compétitions jeunes.

Les Reichels. Beaucoup d’espoirs se sont envolés sur le stade Bachelard à Grenoble dimanche. Pour effacer la cruelle déconvenue à Cassayet contre Toulon, le minimum bonus défensif était espéré. Hélas battus 26 à 15, les Racingmens l’ont laissé s’envoler dans les dernières minutes de la rencontre et pointent à la quatrième place de la poule précédant d’un petit point les catalans de l’Usap chez qui il faudra se rendre le 13 mars. En attendant il y aura pour eux aussi le derby contre Carcassonne. Pas de péché d’orgueil, mais du sérieux et une victoire bonifiée pour ne pas se mettre une pression supplémentaire avant de recevoir consécutivement les héraultais de Béziers et Montpellier.

Cadets : On savait que le déplacement à Brive permettrait d’établir la hiérarchie de la poule 5. En Alamercery c’est fait, les Brivistes ont confirmé samedi leur place sur le score de 17 à 6. Privés de ballon, les narbonnais ont souffert devant et ont surtout mal négociés les rares conquêtes propres.  3 à 3 à la pause puis 10 à 6 à dix minutes du coup de sifflet final, ils ont alors craqué physiquement et la multiplication de temps de jeu des Corréziens, les a privés du bonus défensif. Second avec huit points d’avance sur l’Usap qui viendra à Cassayet le 12 mars, ils termineront au pire dauphin de Brive. En Gaudermen, les jeunes cadets du Racing se sont inclinés 12 à 3 sans encaisser d’essai. N’ayant pu obtenir le bonus défensif, ils se retrouvent deuxième à un point de l’Usap qu’ils recevront à Cassayet le 12 mars, rencontre qui déterminera le leader avant les phases finales.

Balandrades : En rassemblement avec l’Union Sigean Port La Nouvelle, ils sont seconds de leur poule, ils sont à un point de Cabestany qu’ils reçoivent ce samedi à Sigean. Une belle occasion de terminer premier et de prendre la revanche sur la défaite 9 à 3 du match aller en terre catalane.

Féminines : Pour elles aussi la qualification s’est envolée et la deuxième place qualificative semble définitivement pour Castres ou Montpellier. Les narbonnaises ses rendent à Castres dimanche et doivent se souvenir qu’à Narbonne les Tarnaises ne l’ont emporté que sur un 7 à 0 qui peut être une source de motivation pour cette équipe qui n’a plus rien à perdre.

Cadettes : Marine Durand, Ameline Viala, Julie Vila, Laura Tournaire et Johanna Kaiser ont été intégrées dans l’équipe territoriale U18 à 12. Elles ont joué avec le Languedoc ce samedi à Fonsorbes.

École de Rugby : Samedi matin à Cassayet, Jean Louis Caussinus a reçu avec Jean François Curveillé, tous les représentants des Ecoles de Rugby du Grand Narbonne élargi sur le thème du Projet Minimes. Une bonne réunion de travail à laquelle participait Sébastien Buada, futur coordonnateur de ce projet Racing, mais aussi le Cuxanais Jean François Beltran que Bernard Calvel a remobilisé pour l’aider dans sa quête vers une harmonie autour du Projet du Racing.