Bannière
Mercredi, 16 Avril 2014
Plombé par les points bêtement perdus (L'Indépendant 26/09/12)

Le Racing a laissé échapper trop de points depuis le début de la saison, comme ici face à Pau lors de la première journée, au Parc des Sports.  © Photos Ph. L. 

Douzième au soir du dernier match du premier bloc, le RCNM n'imaginait pas vivre un premier mois de compétition aussi galère. Il est vrai que les matchs de préparation - excepté celui face à l'Usap - laissaient penser que l'équipe était déjà bien en place.

Sur la dynamique de la fin de saison dernière, renforcé par un recrutement ciblé intéressant, le Racing se voyait déjà chatouiller les places qualificatives, ou au moins jouer les trouble-fête.

La saison est encore longue, certes, mais le projet a déjà du plomb dans l'aile. "C'est à la fois surprenant et décevant", concède Sébastien Logerot.

La déception vient surtout des points échappés de l'escarcelle 'orange et noir'.

"Aux joueurs de trouver le déclic"

En étant objectifs, les Narbonnais devraient compter au moins quatre points de plus.

Face à Pau tout d'abord (13-17) : sans la faillite des buteurs (2 sur 7 cumulés par Ruiz et Huxley), le Racing aurait commencé la saison par une victoire. A cela rajoutons le bonus défensif qui aurait dû être pris à Brive, et voilà les Narbonnais virtuellement 5e avec 14 points ! Josh Valentine va même plus loin dans les regrets. "Si on regarde tous nos matchs jusque-là, on aurait dû gagner chacun d'entre eux", regrettait-il samedi soir, après la victoire sur Dax. Ils nous ont échappé à cause d'une décision arbitrale, d'une pénalité ratée, d'un en-avant. Voilà, c'est aussi simple que cela de perdre un match".

Reste à tirer les enseignements de ce début de saison. C'est indispensable pour ne pas plonger dans les abysses, au vu du bloc qui attend le Racing, avec trois déplacements chez les trois premiers actuels ! "J'attends beaucoup mieux des matchs à l'extérieur. On va se déplacer trois fois, on est condamnés à sortir de grosses prestations, prévient Logerot. Sur le premier bloc, on n'a jamais été largués, mais il nous a manqué le refus de la défaite. J'attends le déclic collectif, ça appartient aux joueurs de le trouver". Cette saison, ça serait bien de le trouver avant Noël…