Bannière
Mardi, 02 Septembre 2014
L'option jeunes va-t-elle écarter la piste d'un joker ? (L'Indépendant 26/09/12)

Par deux fois, la venue du Samoan Gavin Williams, actuel sociétaire des Jaunards à Clermont-Auvergne, mais n'entrant pas dans les plans de Vern Cotter, a été évoquée à Narbonne. Tout d'abord en fin de saison dernière : il était venu assister à un match en famille. Cela ne s'était pas fait. Puis, tout récemment, avec les absences conjuguées de Joeli Lutumailagi, star fidjienne du VII, blessé contre Béziers, le dernier match amical de l'intersaison, et de Sébastien Régy, blessé avec les Espoirs. Le premier a été opéré des cervicales, le second d'un genou.

Mais voilà, entre-temps, il y a eu la réception de Dax, et l'émergence de deux jeunes. En commençant par Vincent Rattez, titularisé d'emblée à l'aile gauche de l'attaque. Puis avec l'entrée en scène de Quentin Étienne, au poste de demi d'ouverture. Le premier est arrivé l'an passé en provenance du Racing Métro, le second cette année de Clermont-Auvergne, auréolé qui plus est d'un titre de champion de France Groupe 1 avec les Espoirs des Jaunards. Et les deux ont incontestablement marqué des points dixit Antony Hill, le président du club.

"Et sur ce match, on a pu constater que ces deux jeunes étaient intéressants. On les suivait depuis quelque temps, mais là ils ont vraiment assuré..." Il faut dire, notamment, qu'Étienne a été décisif sur l'essai de Poitrenaud, et que Rattez l'a été tout autant sur une intervention défensive cruciale. "On n'est pas à la bourre, poursuit Antony Hill, ils ont eu le mérite de sortir du chapeau au bon moment et nous prendrons une décision juste après le match à Lyon". Et le président du club de faire remarquer que plusieurs joueurs sont de surcroît en phase de reprise, Shaun Foley (arrière ou ailier) Jo Ravulovulo (centre ou ailier) comme Fabien Grammatico (centre). Et Joeli Lutumailagi pourrait, en prime, reprendre plus tôt que prévu, vers la fin de l'année, soit deux mois de moins que prévu. "On n'a peut-être plus besoin d'aller chercher un joker... On va voir..."