Bannière
Vendredi, 01 Août 2014
Et maintenant, Carcassonne ! (L'Indépendant 16/10/12)

Et maintenant, Carcassonne !

Le 16/10/2012 à 06h00 par Jérémy Fahner
 Lazzarotto avait inscrit un essai de funambule à Narbonne.
Lazzarotto avait inscrit un essai de funambule à Narbonne.

Un troisième prétendant aux demi-finales de suite. Après des déplacements à Lyon puis à Aurillac soldés par deux défaites à zéro point, le Racing enchaîne par un nouveau match contre une équipe de haut de tableau. Dans un contexte particulier : c'est Carcassonne qui vient en effet au Parc des sports samedi soir (18 h 30).

Mais qu'on ne se leurre pas. L'USC a beau être redescendu à la 10e place, elle fait partie des sept ou huit équipes qui peuvent sérieusement envisager une place pour les phases finales.

Une preuve ? Oyonnax n'a perdu qu'un match cette saison, à Domec. Une autre ? En changeant dix joueurs par rapport à l'équipe qui a fait tomber le leader jusque-là invaincu, les joueurs de Christian Labit sont passés à une pénalité près d'un succès à La Rochelle ! Et comme elle en a pris l'habitude depuis deux ans et son accession en Pro D2, son abnégation et son sens tactique lui apporte, quand elle ne gagne pas, bon nombre de points de bonus défensifs : jamais, cette saison, les Canaris ont fini une rencontre sans augmenter leur capital points. Tarbes, vainqueur 37-30 (5e journée), aura infligé à Carcassonne sa plus 'lourde' défaite.

L'incroyable essai de Lazzarotto l'an dernier 
Un bilan qui fait envie du côté du RCNM, lui qui n'a ramené qu'un maigre point (de Colomiers) de ses quatre voyages. Sans jamais trahir leurs convictions ni baisser les bras, les joueurs narbonnais n'ont tout simplement pas, pour l'instant, la 'caisse' nécessaire pour jouer la première partie de tableau. Surtout affaibli comme il est en ce moment.

Mais un RCNM - USC dépasse le cadre strict et froid que le classement peut délivrer. Cela se joue souvent sur l'envie (exemple et contre-exemple avec les deux matchs à Domec), sur un exploit individuel (l'incroyable essai de Benoît Lazzarotto à l'Egassiairal l'an dernier est toujours visible sur le site de la LNR), un plaquage raté (revoir l'essai de Lazzarotto)… Les 'orange et noir' n'ont-ils pas gagné à Domec en avril dernier, alors qu'ils ne jouaient plus rien ? C'est peut-être d'ailleurs ce qui avait constitué leur force, alors que Carcassonne pouvait encore finir dans les cinq premiers.

Samedi, la pression sera partagée puisque les deux équipes ont gros à jouer, à gagner, à perdre. L'USC voudra recoller à ses prétentions, élevées. Pour le RCNM, il s'agira de reprendre un peu d'air au milieu d'un bloc irrespirable. Mais soyons clairs : la défaite ferait plus mal au Racing qu'aux Canaris