Bannière
Mercredi, 23 Juillet 2014
"L'efficacité en défense, primordiale à l'extérieur" (l'indépendant 14/12/2012)

A Tarbes, la mêlée narbonnaise a une revanche à prendre sur elle-même.

A Tarbes, la mêlée narbonnaise a une revanche à prendre sur elle-même. PHOTO/Photo Ph. L.

Toute la semaine, les 20 belles premières minutes narbonnaises du match RCNM-Massy, mais aussi les 60 autres plus décevantes ont été passées au filtre de l'analyse par le staff orange et noir. Sans concession. Justin Harrison ne tergiverse pas : "Nous avons redonné trop facilement les ballons à Massy. Etienne a joué 21 munitions en première période, seulement 9 en seconde. Notre mêlée n'a pas été consistante et notre défense n'a pas été assez agressive. Mais quelquefois, il est nécessaire de gagner comme ça pour mieux se reconcentrer ensuite !".

Sébastien Buada enfonce le clou : "Nous avons été trop attentistes en défense face à Massy. C'est le point sur lequel on insistera ce week-end". Justin abonde dans ce sens : "L'efficacité en défense est une des premières valeurs à cultiver quand on joue à l'extérieur particulièrement". Samedi, le RCNM affrontera un Tarbes Pyrénées meurtri par une lourde défaite à Colomiers (6-34), donc revanchard : "Tarbes sera très motivé, annonce Harrison, et en plus, c'est une bonne équipe dotée d'un 10 très bon et d'avants qui portent bien le ballon. Il faut s'attendre à un gros combat". Combat, le mot parle aux avants. List le sait : "Contre Massy, après deux-trois mêlées intéressantes, nous nous sommes désunis par manque de concentration. Contre Tarbes à la mêlée très forte, il faudra relever le défi de l'agressivité".

Thomas Poitrenaud note : "Nous avons des difficultés face aux formations dites moins fortes. Tarbes pratique du beau jeu, mais reste une équipe prenable. Gagner là-bas nous permettrait de recoller à la première moitié de tableau. La trêve n'est pas encore là. Pour remplir notre contrat, il nous faut ramener au moins un succès des deux déplacements programmés avant Noël".
Le groupe composé a tenu compte des blessés et des malades. Des joueurs alignent les sorties, "mais nous en tenons compte en allégeant par exemplecertains entraînements pour eux" précise Buada. "Noël, c'est pas maintenant"conclut Harrison. Traduisez : pas question de faire un cadeau à Tarbes sur ses terres ! List promet : "Nous jouerons 80 minutes cette fois".
Le Tarbes Pyrénées est prévenu !