Bannière
Lundi, 01 Septembre 2014
Quand le Racing ne démarque pas...(l'indépendant 30/01/2013)

PHOTO/Photo Ph. L.

En 9 rencontres de Pro D2, le Racing aura pris - à chaque fois, à la maison comme hors de ses bases - des points. Une belle série qui a débuté avec la réception des Albigeois et une victoire certes étriquée, 18-15. Sur la lancée, les coéquipiers de 'Benji' Beaux ont ramené un match nul, 12-12, du Gers, contre Auch, puis une magnifique victoire du Stade de la Méditerranée, 34 à 17, aux dépens de l'ASBH, suivie d'un deuxième succès d'affilée, 28 à 25, sur Massy, au parc des sports. On connaît la suite, un bonus défensif à Tarbes (défaite 21 à 14) puis à Pau (échec 26 à 23). Le tout suivi d'un succès (à l'arrachée, dans les arrêts de jeu) sur Colomiers, 22 à 19, avant - une fois encore - de récolter un bonus défensif chez un 'gros', à La Rochelle (échec 21 à 15). Le neuvième match c'était dimanche, et la victoire sur Brive, 28 à 17. Soit 25 points sur les 40 engrangés depuis le début de la saison, en 19 matchs. Voilà qui explique (ndlr : 15 points en 10 matchs, et surtout 25 depuis la 11e journée) le classement actuel du RCNM, 9e, dans le sillage de Tarbes, Carcassonne et Lyon. Mais avec - tout de même - une avance maigrelette sur Colomiers et Albi, respectivement 10e et 11e avec le même nombre de points, 39. Autant dire que le Racing, potentiellement assuré de son maintien en Pro D2, n'est pas certain de conserver cette 9e place à la faveur de la prochaine journée, la 20e, et dans l'éventualité d'un échec dans les Landes, à Dax.

Dacquois revanchards

En effet, ce jour-là, si Colomiers reçoit le leader Oyonnax, le SC Albi - lui - aura l'avantage d'accueillir Massy et donc de 'sauter' le Racing si les joueurs de Justin Harrison et Sébastien Buada se noient dans les eaux thermales dacquoises. Rappelons que le samedi 22 septembre, au match aller (c'était la 5e journée), le Racing s'était petitement imposé sur le score de 22 à 19, et que les Dacquois seront sans nul doute revanchards, surtout qu'une victoire leur permettrait de s'éloigner de la zone de relégation où se trouvent actuellement Béziers et Massy. Après avoir obtenu le 'nul' à Auch, après s'être imposé à Béziers, et avoir 'bonifié' ses échecs à Tarbes, Pau et La Rochelle, le Racing ne fera rien de moins que de rechercher un deuxième succès hors les murs de Narbonne. Le meilleur moyen de préparer, en suivant, le samedi 16 février, la réception du grand méchant... LOU. Le Racing de 'capitaine' Benjamin Beaux a toujours engrangé des points depuis 9 journées.