Bannière
Mercredi, 16 Avril 2014
Réaction Narbonne / Aurillac

Christopher Ruiz
On fait une bonne fin de mi-temps et je concrétise le travail de toute l’équipe. C’est plutôt cool. On voulait vraiment les tenir à l’écart au score, sans mettre la charrue avant les boeufs, en voulant marquer des essais trop vite. On aurait signé pour un score de cette ampleur avant le match. Il ne faut pas être présomptueux, mais mettre 45 points à Aurillac, je ne sais pas si grand monde l’a fait. On continue à rêver. On sait qu’on n’est pas maîtres de notre destin, loin de là et qu’on joue des phases finales à chaque match. Pour l’instant, on gagne. Le derby arrive et on sait que ça reste un match particulier. Si on produit du jeu comme aujourd’hui, on pourra embêter Carcassonne.

Fabien Grammatico
On a fait le jeu, on réussit à scorer. On a pu voir qu’on manquait encore de confiance,on préfère scorer plutôt que d’aller chercher l’essai. C’est le souvenir de Dax la saison dernière où on menait de 15 points, on prend la pénaltouche et finalement on perd le match. Il fallait mettre d’entrée cette équipe d’Aurillac sous pression. On ne voulait pas laisser respirer cette équipe qui est très joueuse. Mais, nous non plus on n’a pas trop respiré ! Physiquement, ç’a été très compliqué avec beaucoup de séquences de deux ou trois minutes. On est sur une belle dynamique, maintenant il ne faut pas s’enflammer. On sait qu’un gros déplacement nous attend le week-end prochain. On sait très bien que cette équipe de Carcassonne va nous attendre avec les dents longues. Il va falloir travailler sérieusement cette semaine si on veut prétendre réussir quelque chose.