Bannière
Jeudi, 31 Juillet 2014
RICHARD CŒUR DE LION

(ÉCRIT PAR JONATHAN MARTINEZ,
journaliste sportif à Tempo FM)

Voyez ce qu’ils font pour le Roi Richard, voyez ce qu’ils font pour le Cœur de Lion » Été 2009, sa Majesté le roi Richard Ier d’Angleterre, déserte son Albion natale pour la France. L’urgente et impérieuse nécessité de rester maître sur son territoire cathare (reçu en héritage de son père, le roi Henri II), le contraint à délaisser la terre de ses premiers pas en tant qu’homme et monarque, l’astreint à abandonner sa mère Patrie … Au risque de tout perdre … Dès son arrivée à Narbonne, sous un patronyme légèrement modifié (Richard List), il brille par son ardeur au combat. En première ligne, face aux multiples armées qui débarquent des quatre coins de l’Hexagone pour s’approprier la « fille de Rome », « Sir Richard » excelle. Ses qualités naturelles (corps bien charpenté, possède la force d’un homme de guerre), combinées à son coté stratège, le propulsent rapidement au rang de héros. Admiré de ses troupes, il impose également le respect à ses rivaux. Au fil des ans, Richard List se forge une solide réputation au point de devenir : Richard Cœur de Lion.

UN FUTUR ROI DE FRANCE ?
Été 2009, sa Majesté le roi Richard Ier d’Angleterre, par un serment d’allégeance, jure fidélité à Narbonne. Désormais sa propre destinée est profondément liée à l’avenir de sa terre d’adoption. En gage de bonne foi, il fait même bâtir une forteresse qu’il nomme : Egassiairal. Dans cette citadelle imprenable, les batailles prolifèrent. Les triomphes, eux, se succèdent. Les irréductibles narbonnais, menés de main de maître par leur suzerain, résistent au joug imposé par le duc d’Oyonnax et livrent un combat acharné avec les marquis de La Rochelle, Pau, Brive, Tarbes et les comtes d’Aurillac, Carcassonne ou Lyon. Histoire de conserver leur indépendance et de conforter, sur leur propre territoire, leur sire tant aimé : Richard Cœur de Lion. Un roi anglais qui rêve aujourd’hui de renouer avec la tradition monarchique française et, à ce titre, de rassembler les diverses seigneuries en un seul royaume, son royaume. La conquête de l’Aude terminée, celle de l’Hérault et des Landes bien avancée, il part en quête désormais de territoires inconnus (vicomtés d’Aix, Albi et Massy) avec pour unique objectif de faire régner sa loi.
Été 2009, sa Majesté le roi Richard Ier d’Angleterre, n’écouta que sa seule bonté pour protéger Narbonne. Hiver 2013, les desseins de grandeur de Richard List le poussent aujourd’hui à rester dans cette cité qui l’a, elle aussi, couronné. Loin, bien loin pourtant, de son Albion natale …