Bannière
Mercredi, 23 Avril 2014
RCNM : qu'attendre du dernier bloc ? - 26/03/13

PHOTO/Ph. L.

Les deux défaites successives ont-elles plombé la fin de saison du Racing ? Éléments de réponse.1 Une belle occasion de perdu A la vue des résultats du week-end, le Racing peut pester contre lui-même : s'il avait battu Oyonnax, il ne compterait aujourd'hui plus que quatre points de retard (au lieu de sept) sur un trio d'équipes comptabilisant 65 points : Lyon, Aurillac et Tarbes, les Haut-Pyrénéens occupant cette fameuse 5e place. Le RCNM serait de la même manière passé devant l'USC, défaite à Albi. Une belle occasion de perdue pour les Narbonnais qui ont donc vu trois de leurs quatre rivaux directs s'incliner. Comme quoi, la contre-performance aixoise n'avait pas condamné les espoirs narbonnais. 2 Calendrier plutôt favorable Cinq matchs, trois réceptions, un déplacement chez la lanterne rouge… Le dernier bloc semble plutôt favorable au Racing qui, de plus, ne se frottera qu'à un seul des dix premiers, Tarbes (30e journée). Sur le rugby qu'ils montrent depuis trois mois, les Narbonnais sont capables de faire un carton plein sur cette fin de saison. Méfiance toutefois. Massy, bien que dernier, vient d'infliger une correction à Pau, alors deuxième (44-20). Albi, qu'on croyait en roue libre, s'est réveillé contre Carcassonne (23-11). De plus, affronter trois équipes en lutte pour le maintien (Auch, Béziers, Massy) n'a rien d'une sinécure, comme les 'orange et noir' l'ont constaté, à leurs dépens, à Aix. 3 Seul le LOU l'a déjà fait Depuis que la Pro D2 fonctionne sur cette formule (*), une seule équipe a réussi la gageure de remonter sept points - le retard actuel du RCNM - sur le 5e au cours des cinq derniers matchs. Il s'agit du LOU, sur la saison 2007-2008. Les Lyonnais comptaient 62 points au soir de la 25e journée. Ils avaient réussi un carton plein sur le dernier bloc, engrangeant cinq victoires dont une bonifiée sur ce laps de temps. Ces 21 points engrangés leur avaient alors permis de remonter quatre équipes, passant de la 8e à la 4e place au final. Le Racing sera-t-il capable de marcher dans les traces du LOU ? (*) Le premier est champion et monte directement en Top 14. Les quatre suivants sont qualifiés pour les demi-finales d'accession et le vainqueur de ce mini-tournoi rejoint le champion en Top 14. A l'aller, Massy avait bousculé le RCNM sur ses terres. Qu'en sera-t-il en région parisienne ?