Bannière
Mardi, 29 Juillet 2014
Le Racing ne se cherche pas d'excuses - 22/04/13

Les Narbonnais savent qu'ils n'ont pas fait le nécessaire pour contrer l'enthousiasme et l'envie biterroise. La déception est grande dans les rangs 'orange et noir'. Le RCNM n'ira pas en demi-finales.Bien joué l'ASBH ! C'est en substance le message passé par les joueurs narbonnais après le match nul concédé au terme de l'ultime derby du Languedoc de la saison (22-22). Sans ambages, les 'orange et noir' ont reconnu que Béziers n'avait pas volé ses deux points. Une victoire héraultaise n'aurait même pas été usurpée. "Béziers mérite ses deux points. Il faut les féliciter, d'autant qu'ils n'ont pas proposé que du combat", juge Thomas Poitrenaud. "Béziers a énormément progressé depuis le mois de novembre. Dans les dix dernières minutes, ils auraient pu gagner ce match", estime Bertrand Aurignac. Pour d'autres, la déception d'être passé à côté de ce derby l'emporte sur les autres sentiments. "C'est une grosse déception. On y met beaucoup d'engagement, on fait une bonne entame, mais on loupe cette occasion d'essai", regrette Benjamin Beaux. Malheureusement, le Racing n'a jamais compensé ce surnombre gâché par Josh Furno. "On a manqué de tactique, on n'a pas respecté ce qu'on s'était dit durant la semaine. On a pas trop su s'adapter aux conditions. On a fait du jeu au pied au mauvais moment, dans de mauvaises conditions, mal préparé, énumère Poitrenaud. Je suis déçu de notre prestation, on est les premiers fautifs. Avec quatre points de retard et 40 minutes à jouer avec le vent, on doit être capables de prendre les devants, d'avoir assez de maîtrise". Au-delà du manque de maîtrise, l'indiscipline et les approximations ont coûté cher au Racing. "Cette défaite (sic), c'est à cause de petits détails, des passes derrière, des ballons portés pas assez précis, râle le capitaine. On a une petite réaction d'orgueil en fin de match où sur cette mêlée on mérite peut-être une pénalité. Au vu du match c'est difficile de la siffler". M. Péchambert ne le fera pas, ce qui lui vaudra quelques invectives, mais le partage des points lui semblait sûrement plus équitable. Il ne fait pas les affaires des Narbonnais, définitivement éliminés de la course aux demi-finales d'accession en Top 14. Il faut tout de même terminer la saison du mieux possible, puisqu'il reste deux matchs à jouer. Il faudra trouver de nouveaux objectifs pour motiver les troupes. Bertrand Aurignac a une petite idée : "Quitte à manquer la 5e place, autant la manquer de peu. Et puis ce serait bien de finir devant Carcassonne, Tarbes". Un bon moyen de préparer la saison prochaine et d'atteindre cette 5e place qui s'est refusée de peu au Racing. La déception sur le visage de Jono Jenkins et Karne Kaufana.