Bannière
Jeudi, 28 Août 2014
Anton Hill : "Tout s'est très bien passé"


PHOTO/Photo Ph. L.

Pas de mauvaise surprise hier pour le RCNM qui passait son 'grand oral' devant la DNACG, l'organisme de contrôle des finances des clubs pros. Le recrutement va pouvoir entrer dans une phase très active.Récemment, Anton Hill, président de la SASP du Racing, nous avouait préférer laisser dire. "C'est dommage, mais les supporters préfèrent écouter Radio Barques ou Radio Halles, tant pis ! Moi, pendant quinze jours, je préfère passer pour un con (sic), mais je peux te dire que nous aurons une équipe compétitive la saison prochaine..." Il faut dire qu'avec les Australiens la méthodologie est différente : chaque chose en son temps, chaque chose à sa place, etc. Et là, le premier cap à passer était celui de la DNACG. La rumeur balançait la somme de 500 000 euros, parfois plus. Jacques Bascou, lui-même, s'était rapproché des dirigeants, pour savoir. En fait, on était bien sur la somme de 140 000 à 150 000 euros. Le sponsoring local, une subvention de la Ville (votée hier soir, soit 50 000 euros) et l'engagement des Aussies à hauteur de 250 000 euros, et Anton Hill pouvait aller tranquille au rendez-vous de la DNACG, hier en fin de matinée. Entre l'entretien avec le rapporteur et le passage de la commission, certains dirigeants étaient très vite rassurés par téléphone, "ça se passe bien", nous avouait l'un d'eux. Confirmé ensuite en tout début d'après-midi par 'Mister president' : "Tout, s'est très bien passé. J'ai présenté les documents, c'est bon", soulignait le plus Narbonnais de tous les Australiens, "c'est dommage que nous n'ayons pas eu certains documents avant". Ce qui aurait épargné ce surcroît de pression ces dernières semaines. Cela dit, Narbonne n'était pas le seul club professionnel à avoir rencard hier avec la DNACG : 8 au total, notamment des clubs du Top 14. Ultimes formalités à venir, confirmer avec les originaux certains documents (fax ou e-mails) présentés - hier - devant la DNACG, comme la délibération du conseil municipal d'hier au soir : "Mais ça, c'est purement de l'administratif", nous déclarait hier un membre du conseil de surveillance. Soulagés par ce qui n'était pas vraiment une menace, les responsables du club vont maintenant s'attacher à boucler le plus rapidement possible le recrutement, et finaliser la version 2013-2014 du Racing : "Vraiment, je crois que l'on va surprendre beaucoup de monde. La suite du projet est en marche !" Et là, on connaît les ambitions de FGM. Pour Anton Hill, sur la lancée du passage devant la DNACG, "la suite du projet est en marche".