Bannière
Mercredi, 16 Avril 2014
Benoît Zanon a signé son contrat (l'indépendant J.F)

PHOTO/Ph. L.

Le pilier droit, arrivé de Tarbes, est la première recrue officiellement présentée par le club 'orange et noir'.Il est arrivé à 11 h 15 au Parc des sports, hier matin. Accompagné de son agent, Benoît Zanon a paraphé un contrat de deux ans avec le RCNM, comme l'annonçait L'Indépendant dès samedi. Il a ensuite été présenté à la presse par le président Anthony Hill, qui se félicite de voir ce pilier droit (28 ans en juillet, 1,80 m, 115 kg) arriver à Narbonne. "On a eu l'opportunité de le faire signer alors qu'on ne savait pas qu'il était en fin de contrat. Mais je crois que beaucoup de clubs ignoraient sa situation", avance le président. Le pilier, lui, revêtira son 3e maillot en Pro D2, après Colomiers et Tarbes. Formé à droite, mais polyvalent depuis son passage en banlieue toulousaine, il sera principalement utilisé en n° 3, poste fortement dépourvu depuis le départ de Craig Smith, Anaël Neveu, George Marich, et celui de plus en plus probable de Wikus Harmse. "Harmse ? La proposition qu'on lui a faite tient encore. Mais il n'est plus prioritaire", informe Hill.

Un autre pilier droit à venir

Depuis l'Afrique du Sud le pilier espère encore revêtir le maillot 'orange et noir', même s'il se prépare à faire ses valises. "Je n'ai toujours pas de nouvelles du club, donc je signerai un contrat avec un autre club (Bourg-en-Bresse a priori, ndlr) vendredi. Si Narbonne me veut, ils (les dirigeants) peuvent me contacter d'ici là". Les deux parties restant figées sur leur position, il faut s'attendre à voir le pilier le plus utilisé l'an dernier (22 titularisations) quitter le club. Zanon part donc, à ce jour, favori pour le poste de titulaire puisque la concurrence se résume pour le moment à Jérémy Haurie, arrivé de Saint-Etienne. Mais il est difficile d'envisager de disputer une saison entière avec seulement deux piliers droits. "Un autre pilier droit est à venir", rassure alors Anthony Hill. Et celui-là sera, sans doute et sans faire injure à Zanon et Haurie, d'un tout autre calibre. Benoît Zanon a été présenté hier par Anthony Hill