Bannière
Dimanche, 31 Août 2014
"Nice" Salavea file en Fédérale 1 (L'indépendant J.F)

Manaia Salavea en 'orange et noir', une image qui appartient désormais au passé.

Manaia Salavea en 'orange et noir', une image qui appartient désormais au passé. PHOTO/Ph. L.

Manaia Salavea quitte Narbonne. Les négociations entre le RCNM et le 3e ligne étant dans l'impasse, l'international samoan a répondu favorablement à l'ambitieux club de Nevers. Le feuilleton Salavea a enfin trouvé son épilogue, et ce n'est pas une 'happy end'. Les négociations entre le RCNM et son 3e ligne étaient au point mort depuis plusieurs semaines, et les deux parties n'ont donc pas réussi à se mettre d'accord. En effet, Manaia Salavea jouera probablement à la reprise sous le maillot de l'USON, le club de Nevers, qui évolue en Fédérale1.

L'information devrait être officiellement confirmée le 10 juin, date de l'ouverture du marché pour les clubs de Fédérale 1. 'Nice' aura donc passé cinq saisons au Racing, en provenance de Montpellier. S'il a clamé son envie de rester à Narbonne, il a finalement décidé de rejoindre l'ambitieux club de la Nièvre, qui visera la montée en Pro D2 l'an prochain (lire encadré). L'international samoan et le club 'orange et noir' n'auront donc pas réussi à trouver de terrain d'entente bien que les deux parties aient émis le souhait de continuer ensemble. Le volet financier a fait capoter l'affaire.

Contraint à une cure d'austérité, le Racing a proposé des salaires à la baisse à beaucoup de joueurs. Salavea en a-t-il fait partie ? "On lui a fait une très belle offre", estimait Anthony Hill, il y a quelques semaines. De sources proches du club, le joueur de 27 ans se serait montré gourmand financièrement, demandant un salaire "proche d'un 3e ligne titulaire en Top 14". Il est peu probable que l'USON offre une telle rémunération bien qu'un autre joueur, non conservé par le RCNM, confiait il y a peu que Nevers était un club attractif financièrement parlant. C'est en tout cas une grosse perte pour le club narbonnais.

Vavae Tuilagi parti à Carcassonne, il perd avec Salavea son autre n° 8, son autre Samoan, son autre perforateur. Le jeune Charles Malet est donc le seul 3e ligne centre de formation dans l'effectif actuel du RCNM, même si Benjamin Beaux peut dépanner à ce niveau. Le Racing sortira-t-il un 8 surprise de sa manche ? Il le faudra.