Bannière
Samedi, 19 Avril 2014
Narbonne - Oyonnax le 26/01/2008

Narbonne, Parc des Sports et de l’Amitié

Narbonne bat Oyonnax 25 à 10 (mi-temps 13 à 10 pour Narbonne)

Spectateurs :  5 000 environ

Temps : Beau et ensoleillé, frais en fin de soirée


Arbitres :
- Terrain : Hervé Dubes
- Touches : Frédéric Ducatez, Francis Labat
- 4ème et 5ème arbitre : Mourad Zitouni, Francis Vives
- Délégués : Jean-Paul Soules, Marc Daroque
- Juges d'enbut : Laurent Cardona, rené Roustany


LES POINTS

Narbonne : 1 essai de Regy (9e), 6 pénalités (19e, 28e, 43e, 48e, 52e, 68e) et 1 transformation (9e) de De Wall

Oyonnax :  1 essai de Montagnat (30e), 1 pénalité (3e) et 1 transformation (30e) de Montagnat


LES SANCTIONS

Narbonne :  1 carton jaune pour Grammatico (73e)

Oyonnax :  néant

LES EQUIPES

Narbonne : Regy – Sanchez, Grammatico, Kaufana, Bouquié – (o) De Wall (Fournil, 74e) - (m) Chevtchenko (Seron, mi-temps) – Genevois, Baluc-Rittener, Borwin – Eksteen, Michaux (Uys, 62e) – Hooper (Bastin, 53e), Algret (cap)(Algisi, 64e), Kutarashvili
Remplaçants : 16 : Algisi, 17 : Bastin, 18 : Uys, 19 : Bisaro, 20 : Fournil, 21 : Arniaud, 22 : Seron

Oyonnax : Montagnat – Martin, Angulo (Saunier, 53e), N’Goma, Timoteo - (o) Bouillot - (m) Campeggia – Beukes, Stoltz (Carbonne, 76e), Volle (cap)( Barada, 60e) – Baclet (Carbonne, 12e, puis Baclet, 21e), Bado – Ashvetia (Ney, mi-temps), Rapant (Giacoletto, 60e), Minassian (Ashvetia, 60e)
Remplaçants : 16 : Giacoletto, 17 : Ney, 18 : Barada, 19 : Carbonne, 20 : Audy, 21 : Ait-Issad, 22 : Saunier


EVOLUTION DU SCORE

0-3, 7-3, 10-3, 13-3, 13-10 (Mi-temps)

16-10, 19-10, 22-10, 25-10 (Fin du match)


LES REACTIONS

Thomas Genevois : "Oyonnax nous a pas mal embêtés sur les rucks. Avant les vacances, on ne s'en serait peut-être pas sorti. Mais on a toujours mené même s'ils sont revenus à trois points. En seconde mi-temps, on a bénéficié de nombreuses pénalités qui nous ont permis de prendre le large au score. C'est bien, on a gagné mais il y a encore du travail."

Régis Sonnes : "C'est une victoire dans la difficulté. Nous avons encore eu du mal à nous libérer en début de partie avec beaucoup trop de déchets techniques, sur des passes, des en-avants, des libérations pas assez rapides. Nous n'arrivons pas à mettre en place notre jeu même si nous marquons un essai sur un lancement préparé. Nous sommes sortis un peu du collectif et nous sommes sous pression par nos fautes. Nous prenons un essai en contre, sur des fautes défensives d'inattention. En seconde mi-temps, nous avons avancé sur tous les impacts et été plus efficaces sur les rucks. Nous avons su trier les ballons qu'il fallait jouer ou pas, avec une bonne occupation du terrain"