Bannière
Jeudi, 28 Août 2014
Grenoble - Narbonne le 22/03/2008

Grenoble, Stade Lesdiguièes

Narbonne bat Grenoble 13 à 6 (Mi-temps 13 à 3 pour Narbonne)

Spectateurs :  5 000 environ
Temps : Couvert
Terrain : Gras
Arbitres :
- Terrain :
Didier Mené (Comité de Provence)
- Touches : Gines Cerezuela, Didier Bart
- 4ème et 5ème arbitre : Christophe raymond, Jérôme Favre
- Délégués : Jean-Yves Patingre, Pierre Bertherat
- Juges d'enbut : Laurent Millotte, Laurent Delorme

LES POINTS

Grenoble :  2 pénalités (40e) de Dut et (59e) de Garnier
Narbonne : 
1 essai de Regy (8e), 1 transformation (8e) et 2 pénalités (14e, 21e) d'Arniaud


LES SANCTIONS

Grenoble :  néant
Narbonne :  1 carton jaune (Bisaro, 80e, anti-jeu)
 


LES EQUIPES

Grenoble : Garnier – Cambres (Trautmann, ­69e), Priscoot, Davis, Oulouma - (o) Dut (Gengenbacher, 46e) - (m) Rochette (Authier, 46e) – Best, Afeaki (Lakafia, 57e), Laurent – Dry, Koïta (Dussert, 73e) – Heke (Choirat, 33e), Meynard (cap)(Campo, 64e), Rash (Heke, 59e)
Narbonne : Nadau – Regy (Nègre-Gauthier, 60e), Arniaud (Van Rensbrg, 60e), Labbi (Chevtchenko, 71e), Bouquié – (o) De Wall - (m) Seron – Genevois (Bisaro, 78e), Baluc-Rittener (cap), Bisaro (Stark, 68e) – Uys, Micaux (Bourdin, 13e) – Bastin (Sione, 29e), Algisi (Palomera, 53e), Kutarashvili (Algisi, 72e)


EVOLUTION DU SCORE

0-7, 0-10, 0-13, 3-13 (Mi-temps)
6-13 (Fin du match)


REACTIONS

Henri Ferrero : "On a réalisé une grosse demi-heure au cours de laquelle on prend le match à notre compte. On produit beaucoup de jeu et on arrive à marquer un essai et à inscrire deux pénalités. A partir de là, nous avons commencé à rendre les ballons à l'adversaire car nous voulions conserver ce score. Et plus le match avançait, plus cela devenait difficile. Il aurait fallu continuer à jouer comme nous avons fait en première mi-temps. Les joueurs ont été super solidaires. Ils ont voulu cette victoire, c'est leur victoire. Ils ont montré qu'ils étaient capables d'avoir une grosse réaction et d'être solidaires. Je suis très content pour eux. Concernant les mêlées, on avait prévu de les tourner car en face il y avait un troisième ligne très performant, il fallait annuler son départ. Cela nous a réussi. Le point négatif, ce sont nos difficultés en touche Il y a encore du travail. Mais l'important c'est la victoire. Et quand on gagne dans la souffrance, ce sont les plus beaux moments. Maintenant, il va falloir penser à la récupération car les joueurs ont donné"