Bannière
Vendredi, 01 Août 2014
Sonnes : « Nous battre pour remonter »

Narbonne se remet doucement du traumatisme de sa descente en Pro D2. L'entraîneur, Régis Sonnes, entend hisser son club en haut du classement.

Avez-vous digéré cette descente en Pro D2 ?
C'est encore trop frais, ce sera sûrement digéré en fin de saison prochaine. En revanche, nous avons déjà réussi à surmonter ce traumatisme, car pour la ville, les supporters, les dirigeants et les joueurs il s'agissait vraiment d'un énorme choc. Maintenant, il faut inverser la vapeur pour que Narbonne retrouve sa place dans le championnat. Avec cet objectif, nous allons travailler pour retrouver notre niveau. Notre ambition est d'être dans les cinq premiers de Pro D2 et de nous battre pour remonter.

Qu'est-ce qui a changé au RCNM ?
Il y a eu des changements au niveau du staff technique. Dans un premier lieu, l'arrivée d'un ancien joueur comme entraîneur, Laurent Balue. Ensuite, nous avons analysé les causes de notre descente, pour les gommer et avancer dans notre histoire. Le budget a été revu à la baisse, mais nous essayons de fonctionner comme un club de Top 14, et même d'améliorer les structures. Ce nouveau départ se matérialise par la venue de deux préparateurs physique, d'un spécialiste vidéo présent à plein temps etc. C'était essentiel d'apporter des changements au staff pour essayer de se reconstruire...

Et au niveau du jeu, avez-vous ciblé ce qui n'a pas fonctionné ?
Nous avons cerné nos erreurs, mais nous voulons surtout anticiper sur la Pro D2, ce championnat que nous ne connaissons pas. Nous nous sommes fixés un plan pour franchir ce cap, et dans un premier temps, nous devons revenir sur les fondamentaux. En Pro D2, le jeu est très musclé devant, alors il faut apprendre à garder le ballon à tout prix.

En ce qui concerne le recrutement, que souhaitiez-vous apporter à l'effectif ?
Nous avons perdu des joueurs importants pour le groupe, qui avaient beaucoup d'expérience, alors a contrario, le recrutement s'est orienté vers des jeunes joueurs qui peuvent permettre au club de se reconstruire. Nous avions besoin de jeunes talents issus de la culture narbonnaise. Ils correspondent aux valeurs qui correspondent à Narbonne et à l'image que l'on a envie de donner au club.


Propos recueillis par Charles Vigier