Bannière
Lundi, 28 Juillet 2014
Le Racing club Narbonne Méditerranée se prépare pour "être conquérant"

La rédaction , paru dans l'Indépendant

NARBONNE. Le Racing entre lundi dans sa deuxième phase de préparation. Les joueurs retrouvent les entraînements basés sur le rugby. Laurent Balue et Régis Sonnes sont dans le vif du sujet. Les travaux d'Hercule terminés, les troupes "orange et noir" entrent lundi dans le vif du sujet.
Enfin !
Car c'est peu dire qu'elles sont impatientes de se retrouver sur un terrain de rugby, un ballon ovale entre les mains.
Les entraîneurs Laurent Balue et Régis Sonnes ont déjà balisé le terrain au cours de ce premier mois de travail. Si la priorité a été donnée au physique, quelques principes offensifs ont été abordés. "On a vu des placements, des schémas de jeu, des positionnements", confie Sonnes.
Pour les quatre semaines qui se profilent, les coaches ont programmé 10 entraînements par semaine dont 5 consacrés essentiellement au rugby.
"Nous allons voir tous les domaines. La défense, les lancements de jeu, les renvois, la mêlée, la touche. Nous entrons directement dans du concret", poursuit l'ancien troisième ligne. L'objectif déclaré : "se donner des repères dans tous les domaines afin de pouvoir s'étalonner lors des matches amicaux".

Pour gagner
Avec 11 nouveaux joueurs (dont Kaufana, De Waal, Sione, Stark qui ne sont pas encore arrivés), le Racing présente de nouveaux rouages qu'il faut associer ensemble. "Avec les joueurs, nous avons fixé des étapes à franchir, des critères de réussite pour évaluer notre progression", poursuit l'entraîneur en chef.
Et d'indiquer que tous les matches amicaux ne seront pas des répétitions dilettantes. "On ne va pas jouer à la baballe. On se présentera sur le terrain pour gagner tous les matches." Première étape, l'élaboration d'une défense hermétique, l'occupation du terrain et la pratique d'un jeu avec un minimum de déchets.

Depuis leur prise de fonction, Laurent Balue et Régis Sonnes n'ont pas caché que la première des priorités en abordant le championnat de Pro D2 concernera les fondamentaux. "On ne va pas demander aux joueurs de relancer à tout va. Mais nous ne les empêcherons pas de faire des passes quand les opportunités se présenteront", précise Sonnes. Mais l'ancien du Stade Toulousain veut avant toute chose produire un rugby "conquérant et dominateur".

Les "orange et noir" ont deux mois, avant la reprise de la compétition le 28 octobre à Limoges, pour se mettre au diapason